NOUVEAU SITE LES REGROUPANT TOUS

Pour mieux vous servir,  je vous invite à visiter mon nouveau site qui  les regroupe tous

Site : http://geopolitikus.canalblog.com/

VOICI LES PRINCIPAUX THEMES : Vous retrouverez le vôtre avec en PLUS  - Géopolitique - Mondialisation - Société -Mass-médias – Religions  - Spiritualité

Spécial !
 
 
 
VOTRE BIOGRAPHIE ou VOTRE LIVRE DE VIE EST LE CADEAU PAR EXCELLENCE À S'OFFRIR
OU
A OFFRIR A CEUX QUE VOUS AIMEZ
Parents, grands-parents, vous avez rêvé depuis longtemps d’écrire votre biographie, votre livre de vie, mais vous ne saviez pas trop comment vous y prendre, car vous voulez retrouver vos racines, laisser votre trace à vos enfants et petits-enfants. Sachez et soyez persuadés que votre vie mérite d'être racontée.
Enfants, petits-enfants, vous voulez faire un cadeau original, inoubliable, inestimable à vos parents, grands-parents. Voilà le cadeau qui les touchera et qu’ils apprécieront le plus.
Je suis auteur de nombreux livres publiés et écrivain-biographe pour particuliers. Ensemble je vous propose d’écrire VOTRE LIVRE DE VIE.
Alors, c'est maintenant le moment de réaliser votre rêve et de VOUS OFFRIR ET D’OFFRIR ce cadeau unique. Consultez mon site pour avoir tous les détails. Vous verrez tout ce que je peux vous apporter et tout ce que nous pouvons faire ensemble.
Surtout ne pensez pas qu'une biographie est réservée aux personnages politiques connus, aux grands sportifs, aux stars qui font la une des médias. Tout le monde a une vie intéressante. Il suffit de bien la raconter. JE SUIS Là POUR VOUS AIDER !
 
Site
http://www.biographevom.fr/
 
Ou
Appelez-moi au
06 99 21 22 00
 
Ou
Ecrivez-moi à
Livres Victor Ojeda

Présentation auteur

Liste libraries

Présentation G.W Bush (T1)

Présentation ZARGHA (Roman)

Présentation ZARGHA (Scénario)

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

FMI - Fonds monétaire international, sacrifices et usure
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/fonds-monetaire-international-124306 

Fonds monétaire international, sacrifices et usure

Ouvrant le 11 octobre à Tokyo les assemblées annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, Christine Lagarde, directrice générale du FMI, a réaffirmé que l’économie mondiale était en récession. « Sans croissance, a-t-elle ajouté,l'avenir est en danger ». Selon elle, le plus grand obstacle à la reprise est représenté par la dette publique qui représente quelque 110 % du produit intérieur brut des pays européens, responsables d’avoir vécu au-dessus de leurs moyens.

« Nous avons atteint le plus haut niveau d’endettement depuis l’après-guerre  », a-t-elle asséné. « Une dette qui rend la croissance impossible ». Et d’insister : « il est nécessaire d’assainir les comptes publics à travers la réduction du déficit et d’achever la réforme du secteur financier pour le rendre plus sûr. Les conditions de la croissance économique se feront à ce prix-là ».

« Nous sommes confrontés à des difficultés communes » a-t-elle dit. « La récession affecte non seulement les économies avancées, mais aussi les marchés émergents, en particulier ceux d'Asie tels que la Chine et l'Inde qui jouent pourtant un rôle de premier plan. Par une inversion de tendance, on doit appliquer le principe d'une plus grande solidarité entre les pays riches et les pays pauvres. Et le FMI apportera sa contribution grâce à une réforme des quotes-parts versés par les différents pays visant à une plus grande collégialité  ».

D'où l'invitation faite aux pays membres de se montrer généreux avec ceux qui sont en difficulté car s’entraider dans les moments difficiles est la seule façon d'aller de l'avant.

En réalité, les prêts du FMI relèvent de tout sauf de l’esprit de générosité. Ils sont utilisés rien moins que pour porter atteinte à la souveraineté nationale. Emprunter de l’argent à un bailleur de fonds à Washington à des taux d'intérêt imposés signifie avoir à libéraliser toutes les activités économiques et privatiser les entreprises publiques. En clair, démanteler l’État-providence et réformer le marché du travail en jouant au maximum sur la flexibilité. Ce sont finalement les mêmes recettes que le FMI a servies à la Grèce. Etl’addition est pour le moins salée…

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/...

 


Sur le même thème
Lettre ouverte à Madame Christine Lagarde, Directrice Générale du Fonds Monétaire Internat...

Les réactions les plus appréciées

  •  votes : 4 
    Par 
    ROBERT GIL (xxx.xxx.xxx.190) 16 octobre 11:23

    Le Fonds monétaire international  (FMI) est chargé de surveiller les pays pour vérifier leur « crédibilité ». Mais qui vérifie la crédibilité du FMI ? Dans sa présentation officielle, on explique qu’à la différence de l’Assemblée générale des Nations Unies, où chaque pays a une voix, le Fonds a été conçu pour refléter la position de chaque pays membre dans l’économie globale. Sur la base de ce critère, est assigné à chacun des 187 pays membres un quota qui détermine son engagement financier dans le Fmi et, proportionnellement à ce quota, son « pouvoir de vote ». Le principe « démocratique » est clair : plus un pays est fort économiquement, et plus il a de voix ; plus il est faible, et moins il a de voix. De sorte que quand on vote, le groupe comprenant 21 pays de l’Afrique subsaharienne peut lever seulement 3 mains, alors que le seul représentant des Etats-Unis, par une monstrueuse mutation génétique, en lève 17..........

    voir :
    http://2ccr.unblog.fr/2011/11/10/italie-la-credibilite-du-fmi/

Réactions à cet article

  •  votes : 1 
    Par devphil30 (xxx.xxx.xxx.62) 16 octobre 10:56

    Avec l’exemple de la Grèce et le contre exemple de l’Islande , peut être certaines personnes bien informés vont le comprendre et même diffuser l’information.


    Mais même si on comprend les choses que pouvons nous face à un pouvoir qui pratique la fuite en avant depuis des décennies.
     
    Un renversement politique sous forme de révolution pourrait être une solution mais les exemples méditérannéens de 2011 n’incite pas à suivre cette vois , à quand un homme politique assez fort et courageux pour influer vraiment sur l’avenir de la France sans penser à sa carrière ?
     
    Philippe 
  •  votes : 4 
    Par ROBERT GIL (xxx.xxx.xxx.190) 16 octobre 11:23

    Le Fonds monétaire international  (FMI) est chargé de surveiller les pays pour vérifier leur « crédibilité ». Mais qui vérifie la crédibilité du FMI ? Dans sa présentation officielle, on explique qu’à la différence de l’Assemblée générale des Nations Unies, où chaque pays a une voix, le Fonds a été conçu pour refléter la position de chaque pays membre dans l’économie globale. Sur la base de ce critère, est assigné à chacun des 187 pays membres un quota qui détermine son engagement financier dans le Fmi et, proportionnellement à ce quota, son « pouvoir de vote ». Le principe « démocratique » est clair : plus un pays est fort économiquement, et plus il a de voix ; plus il est faible, et moins il a de voix. De sorte que quand on vote, le groupe comprenant 21 pays de l’Afrique subsaharienne peut lever seulement 3 mains, alors que le seul représentant des Etats-Unis, par une monstrueuse mutation génétique, en lève 17..........

    voir :
    http://2ccr.unblog.fr/2011/11/10/italie-la-credibilite-du-fmi/


Date de création : 16/10/2012 @ 23:08
Dernière modification : 16/10/2012 @ 23:08
Catégorie : FMI


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Menu
Recherche



Complexe Pétrolier
Complexe et Médias
Valets des Complexes
Allopas
  • Livre Monsieur Lacasa

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 1 membre


Connectés :

( personne )
Editions AMAZONE
   
^ Haut ^