NOUVEAU SITE LES REGROUPANT TOUS

Pour mieux vous servir,  je vous invite à visiter mon nouveau site qui  les regroupe tous

Site : http://geopolitikus.canalblog.com/

VOICI LES PRINCIPAUX THEMES : Vous retrouverez le vôtre avec en PLUS  - Géopolitique - Mondialisation - Société -Mass-médias – Religions  - Spiritualité

Spécial !
 
 
 
VOTRE BIOGRAPHIE ou VOTRE LIVRE DE VIE EST LE CADEAU PAR EXCELLENCE À S'OFFRIR
OU
A OFFRIR A CEUX QUE VOUS AIMEZ
Parents, grands-parents, vous avez rêvé depuis longtemps d’écrire votre biographie, votre livre de vie, mais vous ne saviez pas trop comment vous y prendre, car vous voulez retrouver vos racines, laisser votre trace à vos enfants et petits-enfants. Sachez et soyez persuadés que votre vie mérite d'être racontée.
Enfants, petits-enfants, vous voulez faire un cadeau original, inoubliable, inestimable à vos parents, grands-parents. Voilà le cadeau qui les touchera et qu’ils apprécieront le plus.
Je suis auteur de nombreux livres publiés et écrivain-biographe pour particuliers. Ensemble je vous propose d’écrire VOTRE LIVRE DE VIE.
Alors, c'est maintenant le moment de réaliser votre rêve et de VOUS OFFRIR ET D’OFFRIR ce cadeau unique. Consultez mon site pour avoir tous les détails. Vous verrez tout ce que je peux vous apporter et tout ce que nous pouvons faire ensemble.
Surtout ne pensez pas qu'une biographie est réservée aux personnages politiques connus, aux grands sportifs, aux stars qui font la une des médias. Tout le monde a une vie intéressante. Il suffit de bien la raconter. JE SUIS Là POUR VOUS AIDER !
 
Site
http://www.biographevom.fr/
 
Ou
Appelez-moi au
06 99 21 22 00
 
Ou
Ecrivez-moi à
Livres Victor Ojeda

Présentation auteur

Liste libraries

Présentation G.W Bush (T1)

Présentation ZARGHA (Roman)

Présentation ZARGHA (Scénario)

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Articles - Gouvernance mondiale ou dictature planétaire ?
 

Gouvernance mondiale ou dictature planétaire ?

Face aux problèmes que pose la mondialisation, on nous explique que la seule solution serait une gouvernance mondiale. Est-ce vraiment si souhaitable ?

Tout d’abord, la mondialisation n’est pas quelque chose qui est apparu spontanément, comme une conséquence inéluctable du progrès des moyens d’échange. C’est quelque chose qui a été réfléchi, théorisé, et progressivement mis en place de manière volontaire. Dans son livre « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial », Pierre Hillard fait l’historique des courants de pensée qui ont conduit à la mise en place d’institutions transnationales, de forums et de réseaux, de clubs de réflexion et de fondations, d’associations et de regroupements au service de la vision d’un monde unifié sur le modèle occidental, et où les Etats-Unis tiendraient un rôle prépondérant.

Aujourd’hui déjà il existe une « gouvernance » mondiale effectuée par des institutions comme le FMI qui joue le rôle du procureur des grands argentiers, l’OMC qui prêche les bienfaits du libre-échange, l’OMS qui préconise des politiques de consommation de médicaments santé, mais aussi l’OTAN qui se pose en gendarme du monde (occidental) ou l’Union Européenne, laboratoire de la mondialisation heureuse. Sans oublier des institutions plus discrètes comme la BRI (Banque des Règlements Internationaux) qui fixe les règles du jeu bancaire.

On constate que ces institutions ont des points communs : elles sont issues des travaux de groupes de réflexions (think-tanks) « indépendants » (de qui ?), essentiellement Anglais, Américains (US) et Allemands dont les plus connus sont le Council of Foreign Relations (US), la Fondation Bertelsman (D) ou le Club de Rome (UE), et ont été mises en place à travers des forums internationaux, que ce soient les G* (G8, G20…) ou les divers clubs tels la conférence de Bielderberg, la commission Trilatérale, ou, dans une moindre mesure, le forum de Davos ; ensuite, leur mise en place n’a que très peu fait l’objet d’un souhait populaire ni d’une consultation, et, lorsque cela a été le cas, on a vu avec la constitution européenne que ce n’était qu’une formalité dont on pouvait s’affranchir. Ces institutions fonctionnent sans aucun contrôle démocratique sinon au troisième degré. Enfin, on constate qu’elles semblent plus à l’écoute des lobbys industriels et financiers que des populations.

Ce n’est pas un accident. Lorsqu’on lit ce que les groupes de réflexions à l’origine de ces institutions publient, on constate que la démocratie y est toujours pointée comme sujette à des « errances » préjudiciables à la bonne marche des affaires du monde, et inadaptée pour faire face aux défis mondiaux. Il semblerait que la Suisse, où l’on vote pour à peu près tout, soit aux yeux de certaines personnes un enfer sur terre. Bizarrement, nombre d’entre elles y séjournent…

De fait, on voit mal comment on pourrait mettre en pratique des votations au niveau mondial. Mais les pays dits démocratiques auraient pu organiser des consultations ; ils ne l’ont pas fait, ou si peu. Cela aurait été certainement qualifié de populiste (populiste : adjectif péjoratif employés par de prétendus démocrates pour disqualifier ceux qui prônent la consultation des citoyens).

Si ces institutions se contentaient d’émettre des avis qui passeraient ensuite par le circuit démocratique pour les pays qui le sont, tout irait pour le mieux, mais ce n’est pas le cas : elles exercent, selon la propre expression de Jacques Delors à propos de l’UE, un « despotisme éclairé » (par qui ?). Le droit européen prime sur le droit national, les conseils de « bonne gouvernance » du FMI (rigueur, privatisation des services publics, ouverture des marchés… ) sont la condition pour l’obtention d’aide financière… et gare à celui qui aurait l’outrecuidance de consulter le peuple comme on l’a vu récemment en Grèce.

Si tout cela marchait, si cela apportait effectivement la paix et la prospérité… mais non, sauf pour un petit nombre de privilégiés qui en tirent bénéfices et qui, quelle coïncidence, sont ceux qui financent les groupes de réflexions et autres forums à l’origine de la mise en place de cette « gouvernance ». Même un prix Nobel d’économie comme Joseph Stieglitz qui a pourtant été un grand zélote mondialiste lorsqu’il travaillait à la Banque Mondiale, reconnaît dans son livre « La grande désillusion » l’échec des politiques du FMI, et d’autres auteurs les échecs de l’UE, de l’OMS, de l’OMC, de l’ONU… Cette « gouvernance » mondiale n’a apporté que crises, rigueurs, inégalités, sans compter l’anxiété délétère que ses politiques distillent, ou l’ethnocide à petit feu de l’uniformisation. Et aussi son lot de guerres, militaire à l’extérieur, économique un peu partout.

Si vous êtes citoyen d’un pays au gouvernement despotique et que votre voix ne compte pas, vous avez toujours espoir d’émigrer vers d’autres pays plus à l’écoute de leurs concitoyens. Mais si ce despotisme est mondial, n’espérez pas aller sur la lune. Dans l’état actuel de la « gouvernance » mondiale, il ne reste plus que quelques pays non alignés : ils sont faciles à reconnaître, ce sont ceux qu’on diabolise ou qu’on bombarde. Combien de temps encore avant qu’ils ne voient la lumière de ce « despotisme éclairé » qu’on parfume de « démocratie » et de « droits de l’homme » ?

Plus inquiétant encore, alors que cette construction mondialiste est largement documentée dans des livres ou sur Internet, elle fait l’objet d’un silence assourdissant dans les média. La couverture des G* est présentée comme une rubrique « people » et il faut un scandale comme celui des campagnes anxiogènes de l’OMS incitant à se faire vacciner contre une pandémie imaginaire, pour qu’un embryon de questionnement apparaisse, bien vite oublié. Et trop souvent, lorsque quelqu’un aborde le sujet sur un plateau, il se voit qualifier de « conspirationiste ». (conspirationiste : adjectif péjoratif employé par de prétendus défenseurs de la liberté d’expression pour disqualifier ceux qui questionnent le narratif officiel). Mais n’allons surtout pas dire que les média sont complices de la mise en place d’une dictature mondiale, ce serait à coup sûr être un paranoïaque ennemi de la démocratie.

Car nous vivons, nous dit-on, dans le meilleur des mondes possibles. Comment osez-vous penser le contraire ? Prenez bien vos pilules et n’oubliez pas de vous informer auprès de vrais professionnels.


Les réactions les plus appréciées

  •  votes : 37 
    Par Yvance77 (xxx.xxx.xxx.54) 12 décembre 2011 19:16
    Yvance77

    Salut,

    J’ai eu de la chance dans ma vie, celle d’avoir pu faire grâce à mon job le tour du monde avec une visite sur les cinq grands continents.

    Ce que j’en retire, est d’avoir eu des rencontres formidables, avec des gens de toute nature.

    Et, la certitude qu’il m’en reste est, qu’un Kanak n’a rien à voir avec un Québécois, un Congolais est différent d’un Roumain, un Irlandais à le même sang qui coule qu’un Chinois mais cela cesse à ce point. Chacune de ces entités à une vision propre de la vie, de la mort, et des aspirations contradictoires aussi.

    Alors vouloir imposer le coca-cola pour tous comme boisson payante de base, et salut à un drapeau unique est non seulement une hérésie, mais en plus un non-sens sur la connaissance de l’humain et de sa diversité. 

  •  votes : 23 
    Par joelim (xxx.xxx.xxx.104) 12 décembre 2011 17:58
    joelim

    Bah, vous ne parlez pas de ce qui intéresse vraiment les médias français, à savoir les contestations de l’élection de Poutine et les soucis du PS en Pas-de-Calais. smiley

    Bon article de fond, bien sûr. Ils ont en effet largement passé le cap de s’être persuadés que le peuple qui pourtant les a mandatés n’est pas raisonnable pour prendre les décision importantes.
     
    Autrement dit ils ont allègrement franchi les portes du totalitarisme. 
     
    La contre-révolution est en cours, cachée par le babil de la médiacratie qui endort traîtreusement et quotidiennement son audience.
  •  votes : 20 
    Par skejandi (xxx.xxx.xxx.40) 12 décembre 2011 20:12

    je viens de voir A2.. un reportage sur la sortie de la France de la zone euro...

     
    HALLUCINANT..... un reportage venant nous dire que la sortie de la zone euro ferait baisser les salaires de 30%.....sans avoir le point de vue d’économistes de RENOM prônant la sortie de la zone euro...
     
     
    pas le temps de commenter.. mais le droit a la contradiction et au débat sur les chaines PUBLIQUES n’existe PLUS EN FRANCE......
    la preuve est faite..... 
     
  •  votes : 19 
    Par TOUSENSEMBLE retraité FRONT DE GAUCHE EX DP sante social(xxx.xxx.xxx.106) 12 décembre 2011 18:19
    TOUSENSEMBLE retraité FRONT DE GAUCHE sante social

    grace A L ’UM...PS LE NOUVEL ORDRE MONDIAL SE MET EN PLACE

    -par l’agcs et l OMC .tout sera privatisé hors justice...interieur ...défense

    BRAVO ET MERCI A SARKO .A L UMP(union des magouilleurs parisens) A MR LAMY du PS

    commissaire francais a l’ omc.......... BCE...FMI MEME COMBAT AUX ORDRES DE ROCKFELLER

Réactions à cet article

  •  votes : 23 
    Par joelim (xxx.xxx.xxx.104) 12 décembre 2011 17:58
    joelim

    Bah, vous ne parlez pas de ce qui intéresse vraiment les médias français, à savoir les contestations de l’élection de Poutine et les soucis du PS en Pas-de-Calais. smiley

    Bon article de fond, bien sûr. Ils ont en effet largement passé le cap de s’être persuadés que le peuple qui pourtant les a mandatés n’est pas raisonnable pour prendre les décision importantes.
     
    Autrement dit ils ont allègrement franchi les portes du totalitarisme. 
     
    La contre-révolution est en cours, cachée par le babil de la médiacratie qui endort traîtreusement et quotidiennement son audience.
    •  vote : 1 
      Par Pierre JC Allard (xxx.xxx.xxx.248) 13 décembre 2011 13:50
      Pierre JC Allard

      Il y a un plaisir inhérent à la conviction d’avoir raison et que peut aviver le goût de le partager. Ce plaisir est bien fugace, toutefois, quand on cède à la tentation de croire une instant que la réalité pourrait être différente de ce qu’elle est. C’est la pilule rouge qui est l’illusion.

       
      PJCA
  •  votes : 19 
    Par TOUSENSEMBLE retraité FRONT DE GAUCHE EX DP sante social (xxx.xxx.xxx.106)12 décembre 2011 18:19
    TOUSENSEMBLE retraité FRONT DE GAUCHE sante social

    grace A L ’UM...PS LE NOUVEL ORDRE MONDIAL SE MET EN PLACE

    -par l’agcs et l OMC .tout sera privatisé hors justice...interieur ...défense

    BRAVO ET MERCI A SARKO .A L UMP(union des magouilleurs parisens) A MR LAMY du PS

    commissaire francais a l’ omc.......... BCE...FMI MEME COMBAT AUX ORDRES DE ROCKFELLER

    •  votes : 6 
      Par bigglop (xxx.xxx.xxx.83) 12 décembre 2011 18:46
      bigglop

      Bonjour @ Tousensemble,
      Pour la sécurité intérieure et la défense, ce n’est pas si sûr.
      Lisez le lien ci-après, article sur les armées privées et mon commentaire :
      http://www.agoravox.fr/actualites/i...

      Par pitié et amicalement, arrêtez de "crier" (écrire en majuscules) dans vos commentaires, c’est pénible et impoli.

    •  votes : 4 
      Par PAS GLOP PAS GLOP (xxx.xxx.xxx.152) 13 décembre 2011 11:33
      PAS GLOP PAS GLOP

      J’adhère sans réserve aux dires de bigglop.
      J’avais d’ailleurs fait allusion à backwater devenue Xe et à ses dérives dans un autre article . Mais aussi à l’Eurogendfor qui sous couvert d’une mise en commun des forces de sécurité n’est que la début d’un groupe paramilitaire sous mainmise d’une autorité supranationale échappant à tout contrôle démocratique . Pour la sécurité intérieur, il faut se demander pour quelle raison le gouvernement a dissous la moitié des pelotons de gendarmes mobiles et vise à en faire autant avec les CRS, jusqu’à leur disparition totale. Sur Paris déjà, les "petites incivilités" sont gérées par des sociétés de vigiles, qui font appel à la police municipale en cas d’enlisement , qui eux même font appel à la nationale s’ils sont débordés . Le binôme USA/ONU est devenu le gendarme de la planète . Agissant sous mandat de l’ONU les troupes engagées n’ont plus qu’a obéir à des ordres qui n’émanent même plus de leurs propres gouvernements et pour faire bonne mesure les imbrications entre troupes réglementaires et compagnies privées sont telles comme en Irak ou en Afghanistan qu’il devient de plus en plus difficile de savoir qui a fait quoi. Les mondialistes nous préparent un monde où la sécurité intérieur sera aux mains de petits shérifs aux ordres de potentats locaux avec comme moyens de contre insurrection des troupes mercenaires sans identité propre . Ils savent bien que les cas de conscience rendraient difficile la gestion de troupes nationales pour régler les problèmes internes de chaque pays, alors que des soudards apatrides n’auront aucune difficultés à tirer sur la foule , d’autant plus que la couverture légale existe depuis le 30 juin 2011.
      http://www.legifrance.gouv.fr/affic...
      La chose la plus importante dans ce décret est le titre.
      Il parle de l’usage d’armes létales dans le cadre de "maintient de l’ordre public".
      Jusqu’à présent l’usage des armes contre le peuple n’était prévu que dans des cas isolés comme la légitime défense , ou alors dans le cadre du " rétablissement de l’ordre" .
      la différence entre "maintient " et "rétablissement" est fondamentale. 
      Ce dernier n’entrant en jeu que dans le cas de guerre civile ou d’insurrection lourde, il était jusqu’alors plus spécifiquement le travail des forces de gendarmerie . 
      Alors que le "maintient de l’ordre " plus spécialement dévolu aux CRS sous entendait que la vie des citoyens ne devait pas être mise en jeu . 
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mainti...
      Avec le décret du 30/06/2011 il devient légale de réprimer des manifestations pas les armes, mais comme je ne vois pas les forces de sécurité françaises tirer sur leurs propres compatriotes on est en droit de se demander pour qui a été voté ce texte .

    •  vote : 0 
      Par TOUSENSEMBLE retraité FRONT DE GAUCHE EX DP sante social(xxx.xxx.xxx.227) 14 décembre 2011 09:55
      TOUSENSEMBLE retraité FRONT DE GAUCHE sante social

      OK JE VAIS FAIRE UN EFFORT malgré ma vue très basse..

      ok avec vous pour la défense...voir milices privées en afghanistan...libye...irak

      ces mercenaires sont payés 3 fois plus que les "soldats de métier"

    •  vote : 0 
      Par JL1 (xxx.xxx.xxx.183) 14 décembre 2011 10:24
      JL

      @ TOUSENSEMBLE,

      pour lire un écran, ce n’est pas la casse qui compte, mais la grosseur des caractères.

      Comment faites vous pour lire les autres intervenants ?

      Vous devez modifier l’affichage.

      Le plus simple : appuyez sur la touche Ctrl et en même temps tournez la molette de la souris. Vous m’en direz des nouvelles.

  •  votes : 5 
    Par Pierre-Marie Baty (xxx.xxx.xxx.34) 12 décembre 2011 19:03
    Pierre-Marie Baty

    N’y a-t-il vraiment que ces deux alternatives ?

    Les gouvernements ne tiennent que parce que les citoyens les respectent. Même les gouvernements fascistes. Pour ma part, si un gouvernement s’arroge le droit de me prescrire comment vivre et quoi penser et se met à ponctionner le fruit de mon travail au-delà de ce que je lui juge nécessaire, je l’ignorerai.

    Et je ne donne pas cher de sa survie à moyen terme si de plus en plus d’autres se mettent à suivre cet exemple.

     

  •  votes : 37 
    Par Yvance77 (xxx.xxx.xxx.54) 12 décembre 2011 19:16
    Yvance77

    Salut,

    J’ai eu de la chance dans ma vie, celle d’avoir pu faire grâce à mon job le tour du monde avec une visite sur les cinq grands continents.

    Ce que j’en retire, est d’avoir eu des rencontres formidables, avec des gens de toute nature.

    Et, la certitude qu’il m’en reste est, qu’un Kanak n’a rien à voir avec un Québécois, un Congolais est différent d’un Roumain, un Irlandais à le même sang qui coule qu’un Chinois mais cela cesse à ce point. Chacune de ces entités à une vision propre de la vie, de la mort, et des aspirations contradictoires aussi.

    Alors vouloir imposer le coca-cola pour tous comme boisson payante de base, et salut à un drapeau unique est non seulement une hérésie, mais en plus un non-sens sur la connaissance de l’humain et de sa diversité. 

  •  votes : 13 
    Par Leviathan (xxx.xxx.xxx.181) 12 décembre 2011 19:17
    Leviathan

    (Je remets un commentaire posté dans un autre article)

    Pour en savoir plus lisez également :

    "Tous pouvoirs confondus. Etat, Capital et Médias à l’ère de la mondialisation" de Geoffrey Geuens.
    "L’oligarchie, ça suffit, vive la démocratie" de Hervé Kempf.
    "Un pouvoir sous influence : Quand les think tanks confisquent la démocratie" de Roger Lenglet etOlivier Vilain.
    "Faits et chroniques interdits au public - Tome 1" de Pierre Faillant de Villemarest.
    "Faits et chroniques interdits au public - Tome 2 : Les secrets de Bilderberg" de Pierre Faillant de Villemarest.
    "Faits et chroniques interdits au public - Tome 3 : La Trilatérale" de Pierre Faillant de Villemarest.
    "La véritable histoire des bilderbergers" de Daniel Estulin.
    "Rencontres au sommet" de Michael Gama.
    "La marche irrésistible du nouvel ordre mondial" de Pierre Hillard.
    "Au cœur du pouvoir" de Emmanuel Ratier.

     La lettre d’information bi-mensuelle "Faits et documents" de Emmanuel Ratier.

    Ci-joint, un trombinoscope des membres importants du Groupe de Bilderberg (Think-tank mondialiste, oligarchique et ploutocratique de David Rockefeller, œuvrant pour l’établissement d’un gouvernement mondial depuis 1954), publié par le journaliste espagnol Daniel ESTULIN :
    http://www.danielestulin.com/wp-con...

    .

    Pour en savoir plus sur le "Groupe de Bilderberg"

    Pour en savoir plus sur la "Commission Trilatérale"

    Pour en savoir plus sur le projet de Gouvernement Mondial.

    •  votes : 5 
      Par panpan (xxx.xxx.xxx.197) 12 décembre 2011 21:18

      Suite à la visite du site de Daniel Estulin : quelle brochette de sales gueules ! Pas un qui donne envie....
      Quant aux bonnes femmes... je préfère ne rien dire par égard pour mon sexe.. enfin mon "genre" comme on dit... Mais ça n’est guère mieux.
      Et c’est ça qui fait la pluie et le beau temps dans nos vies...
      A liquider

  •  votes : 1 
    Par non667 (xxx.xxx.xxx.25) 12 décembre 2011 19:36

    à bernard +10000000000000000000000000000

  •  votes : -1 
    Par skejandi (xxx.xxx.xxx.40) 12 décembre 2011 19:59

    je vais faire court pour susciter le débat.

     
    parlons des accords CAIRN..
     
    ou des pays signent ensemble des accords sur ce qui leur parait vitaux POUR EUX...
     
    le poids économique n’etant plus uniforme et GLOBAL comme la construction de la CE, ou autre construction, mais du fait de positions communes de pays différents sur un sujet donne,
    pêche, écologie, sidérurgie, pétrole etc etc etc....
     
    la puissance n’est plus globale ou regionale en terme géographique, mais circonstancielle au niveau mondial.
    Les nations retrouvant toute leur part, dans ce schéma.
     
     
     
  •  votes : 20 
    Par skejandi (xxx.xxx.xxx.40) 12 décembre 2011 20:12

    je viens de voir A2.. un reportage sur la sortie de la France de la zone euro...

     
    HALLUCINANT..... un reportage venant nous dire que la sortie de la zone euro ferait baisser les salaires de 30%.....sans avoir le point de vue d’économistes de RENOM prônant la sortie de la zone euro...
     
     
    pas le temps de commenter.. mais le droit a la contradiction et au débat sur les chaines PUBLIQUES n’existe PLUS EN FRANCE......
    la preuve est faite..... 
     
  •  vote : 0 
    Par chantecler (xxx.xxx.xxx.18) 12 décembre 2011 20:22
    chantecler

    Petit rappel d’Henri Verneuil :
    http://www.youtube.com/watch?featur...
    Cr.

  •  votes : -24 
    Par Raisonator (xxx.xxx.xxx.105) 12 décembre 2011 20:28

    Egoïsme petit-bourgeois que toutes ces réactions nationales-passéistes : la mondialisation est concomitante de la sortie de la misère pré-industrielle pour 3 milliards d’humains soit 50% de la population mondiale (habitants de la Chine, de l’Inde, du Brésil, de l’Afrique du Sud, du Maghreb,...) ; elle est aussi concomitante de la décrue historique des violences par faits de guerre et de la régression massive des dictatures exercées sur les consciences. De là à penser qu’elle y est pour quelque chose... . Alors que les cloisonnements des Etats-Nations jusqu’aux 2 dernières décennies du XXème siècle avaient certes vu une croissance de la richesse mondiale, mais cantonnée à 15% de la population, à tout péter, des explosions de violence rangée hors de toute raison et les pires dictatures imaginables. Arrêtons de rêver nostalgiquement à un âge d’or qui n’a jamais existé et construisons un monde mondialisé digne de ce nom.

    •  votes : 7 
      Par panpan (xxx.xxx.xxx.197) 12 décembre 2011 21:05

      Mais bien sûr. C’est cela, oui.

    •  votes : -10 
      Par OuVaton (xxx.xxx.xxx.228) 13 décembre 2011 10:30
      OuVaton

      J’ai plussé Raisonator car il me semble dire qq chose de juste dans ce débat lancé par cet excellent article.

       
      A l’heure des dérèglements climatique, on a besoin d’une vision globale. Je crois que la solution serait une gouvernance mondiale qui tienne vraiment compte du fameux principe de subsidiarité. Que cette gouvernance ne s’occupe que ce qui concerne l’ensemble du monde et ne prétende pas régler les problèmes de mon village. Qu’un petit problème subvenu chez moi ne créé pas des retombées et des changements de lois sur toute la planète. La subsidiarité doit commencer dans notre pays, il faut arrêter de changer la loi à chaque foi qu’un malade commet un meurtre... 
       
      Une redéfinition des rôles et des souverainetés de chaque niveau doit être repensée. Ceci me paraît nécessaire pour refonder une vraie démocratie. Un peu wishful thinking, je sais smiley
    •  votes : 11 
      Par Agor&Acri (xxx.xxx.xxx.114) 13 décembre 2011 10:42
      Agor&Acri

      @ l’auteur,
      Excellente synthèse.

      @ Raisonator

      vous nous servez une propagande basique, assise sur une argumentation totalement biaisée et d’une extrême pauvreté.
      Cette argumentation, pour présenter un visage recevable, se place dans le déni d’une somme considérable d’informations connues et démontrables.
      Ces faits avérés donnent un tout autre sens à une globalisation imposée par des procédés machiavéliques.

      Ceux qui tirent les ficelles s’enrichissent démesurément grâce à un principe de ponction, qui est le coeur-même du système.
      Plus ils étendent leur emprise sur le monde, 
      plus l’assiette de leurs ponctions s’élargit 
      et plus leur force de frappe pour soumettre les "récalcitrants" s’accroît.
      Tant qu’ils sont en phase d’élargissement, ils se doivent de ménager certaines apparences et donc de concéder des miettes aux populations pour entretenir l’illusion d’un "bienfait".

      Vous leur prêtez de louables intentions malgré l’ignominie des stratégies et des moyens criminels qu’ils ont employé, ce qui nous laisse 2 possibilités :
      1/ vous êtes sacrément bien informé ! (33 ème degré ?)
      2/ vous êtes un sacré idiot utile

      Ne vous connaissant pas, je ne me permettrai pas de trancher.

    •  votes : 7 
      Par Aldous (xxx.xxx.xxx.209) 13 décembre 2011 10:52
      Aldous

      @raisonator

       
      Un monde mondialise digne de de nom ?
       
      En quoi est-ce un but en soi ?
       
      Et ce monde, quel regime politique ?
       
      Vous oubliez juste que l’affreux monde des nation est le cadre de la civilisation humaniste et de la democratie.
      mais vous faites parie deja de cette culture ou la democratie est un danger pour la planete !
    •  votes : -3 
      Par OuVaton (xxx.xxx.xxx.228) 13 décembre 2011 11:43
      OuVaton

      Agor&Acri

      Il me semble que vous lisez beaucoup trop de choses dans le post de Raisonator et que vous êtes dans l’imprécation plus que dans la raison. Certes le capitalisme libéral est une machine folle qui ne conduit nulle part en s’appuyant sur un présupposé fictif, la sainte loi du marché. Cependant, on ne peut pas se contenter de dire "Les capitalistes sont des méchants", il faut bien proposer qq chose qui si possible ne nous conduise pas à la guerre.
    •  votes : 2 
      Par rastapopulo (xxx.xxx.xxx.197) 13 décembre 2011 12:05
      rastapopulo

      Je prend exactement les mêmes sujets de préoccupation pour arriver à la conclusion inverse :

      - L’impérialisme est guerrier, ancien et anti-dévelloppement (besoin d’un cours sur le malthusianisme de l’empire britannique ?). L’ Europe étaient anciennement impérialiste mais, suite à des guerres innocentes, nous avons créer le concept novateur de nation avec le traité de Westphalie ou l’enseignement d’Erasme. L’UE et le mondialisme reviennent en arrière !!! L’impérialisme des guerres mondiales (Tsar, Keyser, Reich, empire britannique,...) est oublié tout comme le féodalisme du moyen âge (régionalisme actuelle inoffensif pour les mondialistes) pour bien noyer les nations sous les dettes (impensable pendant les 30 glorieuses) et ainsi empêcher toute indépendance des peuples.

      - Ensuite, Le développement industriel a renversé le centre du pouvoir ! Avant, c’était les routes maritimes et le commerce free trade mondialiste de l’empire britannique qui dominait l’artisan (la production). Maintenant, c’est l’intérieur des terres, le lieu de production donc, qui a le pouvoir ! D’ailleurs le protectionnisme des USA (qui ont battu l’empire britannique) ou celui de Bismarkt (1° sécurité social) ne trompe pas.

      - Les problèmes écologiques sont la réduction des polluants réels (mercure, suie,...) et là ni la CO2phobie ni la folie des pseudorenouvelables vanté par les organisme mondialistes vont dans la bonne voie. Un vieux réflexes malthusien de dominer en empêchant le développement ? 

      En conclusion, vous faîtes l’impasse sur les 30 glorieuses patriotes, industrieuses avec lois anti-finance folle et crédit publique sans dette publique. C’est pourtant ce qui a permit le délire à crédit d’inverser l’histoire comme vous le faites pendant les 40 piteuses anti-nation.

      Au passage, l’esprit de la libération était "plus jamais le finance folle car les nations sont les seules remparts contre l’impérialisme" alors éviter de vous prendre pour un résistant en crachant sur la nation.

    •  votes : -1 
      Par rastapopulo (xxx.xxx.xxx.197) 13 décembre 2011 12:07
      rastapopulo

      L’ Europe étaient anciennement impérialiste mais, suite à des guerres incessantes, nous avons créer le concept novateur de nation avec le traité de Westphalie ou l’enseignement d’Erasme.

    •  votes : 0 
      Par Agor&Acri (xxx.xxx.xxx.114) 13 décembre 2011 17:52
      Agor&Acri

      @ OuVaton,

      si vous avez lu dans mon message
      "Les capitalistes sont des méchants",
      alors vous m’avez lu avec un regard étonnamment innocent et simplificateur.
      En tout cas vous passez à côté de mon propos.

      Le sujet de l’article n’est pas le capitalisme.
      Le commentaire de Raisonator, à qui je répondais, ne concernait pas non plus le capitalisme.

      Le capitalisme est un concept qui s’incarne depuis longtemps dans divers régimes économiques.
      Les capitalistes n’ont pas eu besoin de la Mondialisation, ou plus précisément, de la Globalisation, pour exercer leur activité.

      Vous dites :
      ""Certes le capitalisme libéral est une machine folle..."

      Vous êtes hors sujet.
      Il n’est nullement question d’une "machine" mais bien d’un petits nombre d’individus qui déroulent un plan.
      Un plan imparfait, non linéaire, qui avance cahin-caha, qui s’adapte aux circonstances, qui se heurte à des "contradictions internes", qui défait et refait, ...mais qui progresse inéluctablement, en maintenant sciemment la majeure partie de la population dans l’ignorance des enjeux, des moyens mis en oeuvre et de la finalité.

      Je vous invite à relire l’article et à vous documenter sur ce dont on parle.

    •  votes : 4 
      Par Bernard Pinon (xxx.xxx.xxx.244) 13 décembre 2011 18:02
      Bernard Pinon

      @OuVaton

      A l’heure des dérèglements climatique, on a besoin d’une vision globale. Je crois que la solution serait une gouvernance mondiale qui tienne vraiment compte du fameux principe de subsidiarité.
       
      Sauf que ... comment voulez vous introduire de la démocratie là dedans ? Le pouvoir corrompt, qu’est-ce qui vous garantit que ce gouvernement (ne nous cachons pas derrière cette "gouvernance") ne va pas outrepasser son mandat ?
      Je crois que les problèmes globaux qui se posent sont des problèmes qui doivent être réglés par des discussions ouvertes entre gouvernements souverains et, de préférence, démocratiques. Et qu’on ne vienne pas nous ramener le couplet usé jusqu’à la corde du nationalisme-qui-entraîne-la-guerre : depuis la création de l’union Européenne, il existe une guerre économique destructrice au sein de l’union, et l’UE a participé à bien des guerres militaires ailleurs. Ceux qui prônent le mondialisme comme un remède à la guerre ont souvent des intérêts bien placés dans le commerce des armes.
    •  vote : 0 
      Par aobc (xxx.xxx.xxx.132) 13 décembre 2011 19:31

      Bonsoir Mr. Pinon, 
      merci pour votre article.

      Bonsoir Raisonator ,
      simpliste comme je suis et quand il est question d´un „ c´est pour votre bien“….,
       j´y pense et je me sers de la phrase de „deep throat“ : Suivez l´argent [d´abord]

      Alors, voici un petit exemple actualité, l´histoire de la „conférence „climat“ “-Durban : pendant qu´on nous vend „ échecs, catastrophe blablabla“ d´un côté, les pions se placent bien d´un „autre“ côté.

      Le „memo“ suivant du 11/12 est une fois de plus qu´en anglais :
      http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=MEMO/11/895&format=HTML&aged=0&language=EN&guiLanguage=de


      En bref, „L´UE“ s´y félicite que Durban a mené a un accord HISTORIQUE…..,a l´initiative de l´UE….a des lois GLOBALES, installations de nouveaux „bodies“ [ installation physique d´ administration/autorité – je ne trouve pas de bonne/simple traduction en Francais…. ] ET encore une creation d´un nouveau FOND……de 100 milliards $ par an etc …….

      Je gratte un peu plus, et comme par hasard……. la bonne place pour le centre de „gérance“ de ce nouveau fond - „pour sauver le climat, pour notre bien “- serai….BONN (capitale provisoire du machin RFA 1949 et 1990.….. http://fr.wikipedia.org/wiki/Bonn ),

      Ah bon. Ce village Bonn - bidon et pâle…comme toutes c´est gueules de l´UE, dont on ne prend pas note…. Je gratte encore un peu plus……et j´y trouve touts ces „bodies“ et autres suivant – financées entre autre par l´UE, donc par nous - et j´en reste pour ma part bouche ouverte - pas vous ? :
      http://www.unric.org/html/german/UN-in-Bonn.pdf

      Alors, une idee - quand vous allez être forcé de vous endettez pour changer de voiture, chaudière etc – regardez bien qui en profite vraiment : ce n´est pas „le climat“, pas l´Afrique etc…….
      Cordialement, aobc

  •  votes : 9 
    Par panpan (xxx.xxx.xxx.197) 12 décembre 2011 20:58

    bravo pour cet article. Tout y est. Rien à ajouter ni à retrancher.
    C’est pourtant clair, bande d’aveugles !

  •  vote : 0 
    Par ddacoudre (xxx.xxx.xxx.105) 12 décembre 2011 21:50

    bonjour bernard
    très intéressant article.
    la gouvernance mondiale ce rêve humain, l’apocalypse d’après St jean en parle aussi, les nations s’uniront etc.

    il est difficile de donner une expression aux peuples qui ne passe par des mandants et un peuple évolue à l’initiative des découvreurs dans quelques domaine que ce soit.
    C’est celui qui par une motivation personnelle issus des événements qu’ont tracé ses ancêtres ou contemporains va conjuguer certains d’entre eux pour développer une idée qui trouvera avec plus ou mins de facilité la possibilité de faire école et ainsi modifier l’existence.
    tous avons cette opportunité en fonction du lieu ou nous vivons de l’histoire qui c’est déroulée, et de la "capabilité" dont l’on fera preuve pour retirer un événement important de la capacité d’apprentissage que chacun de nous a mis en œuvre.

    il devient compréhensible qu’une sélection s’opérera, certaines découvertes resterons dans l’ombre alors que d’autres émergerons, car tous ne peuvent penser que les autres vont réaliser leurs idées.
    car dans ce cas rien ne se créerai, cette inégalité de fait issus de nos atavismes à forgé avec plus ou moins de bonheur toute les nations et les critères sociétaux quelles ont adoptés.

    l’on peu raisonnablement penser unir les populations dans la reconnaissance de l’espèce humaine que nous sommes, avec les diversités "géohistoriques" qui sont les leurs.

    nous avons la capacité cérébrale d’absorber tout cela.

    la seule entrave en est le dogme qu’il soit religieux politique ou économique.
    nous sommes entrain de cultiver les trois, et l’intérêt d’une harmonisation des sociétés dans des choix dans l’intérêt de l’espèce se dissous au bénéfice d’une gouvernance impérialiste au travers du commerce et de la finance.

    aujourd’hui plus qui hier nous disposons des moyens technologiques pour y parvenir, et même les participants à ces groupes de réflexions, n’en seront plus les maitres, et seront écartés par les résultats pondus par des machines que nous aurons conçues.

    c’est ce qui est entrain de se produire avec les marché financiers, mais d’un autre côté cette société est fragile car sa complexité technologique s’arrête lorsque l’on coupe la lumière.

    les peuples disposeront donc toujours d’un moyen d’actions pour se révolter.

    néanmoins la révolte n’est pas une finalité, et il vaut mieux y substituer le développement de l’intelligence que nous possédons tous, et en faire une source de revenus pour que dans nos cerveaux en les instruisant des Savoirs en émerge des idées nouvelles autres que celles recuites depuis des millénaires d’une gouvernance mondiale.

    mais pour cela il faut virer les marchand du temple. ce qui ne veut pas dire qu’ils n’ont pas leur place, mais pas aux commandes politiques.

    l’écart entre les Savoirs disponibles, les codes de compréhensions des initiés, et ceux détenu par les populations est devenu un véritable abîme.

    la vitesse avec laquelle ont évolué, la connaissance de l’humain, les découvertes de tout ordre n’ont pu être suivit par tous, cela a développé et accru la désinformation et la manipulation bien au delà de ce qu’avaient pu faire les deux acteurs de la période de la guerre froide.
    le seul moyen de palier à cela c’est l’enseignement afin que les peuples deviennent des acteurs éclairés, sinon l’écart entre les premiers qui découvrent et eux se creusera, et nous savons tous que des populations peuvent prendre des décisions contre leurs intérêts, tout comme aujourd’hui nous savons que la recherche de l’intérêt individuel ne rebondi pas sur l’intérêt collectif comme le pensait Adam Smith.
    ddacoudre.over-blog.com 
    cordialement

  •  votes : 3 
    Par BA (xxx.xxx.xxx.142) 12 décembre 2011 22:14

    Lundi 12 décembre 2011 :

     

    Exode des riches Français qui fuient la France vers la Suisse.

     

    Le directeur de la rédaction de Challenge, Pierre-Henri de Menthon, qui intervient dans la chronique « Les coulisses des entreprises » sur BFM Business, annonce que les Français riches sont en train de quitter la France à vitesse grand V.

     

    De ce fait, on peut se demander s’il y a un pilote dans l’avion France…

     

    On assiste à une sécurisation de l’épargne des Français les plus riches qui retirent leur argent des banques spécialisées, une situation similaire à la crise financière de 1929 aux USA.

     

    Pierre-Henri de Menthon pointe notamment le fait que les Français les plus riches réalisent des retraits et que cela se passe « loin des caméras, à l’abri des bureaux cossus des banquiers privés, ceux qui gèrent le patrimoine des grandes fortunes ! »

     

    Dans la vidéo ci-dessous, il est précisé :

     

    « Chez Pictet et Lombard Odier, deux grandes banques privées de Genève, les ouvertures de comptes par les Français se multiplient, des dizaines de millions affluent tous les jours. »

     

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_oEWxIkVA7o# !

     

  •  votes : 9 
    Par Aldous (xxx.xxx.xxx.209) 13 décembre 2011 10:38
    Aldous

    Tres bon article qui expose de facon limpide l’escoquerie intellectuelle de la mondialisation.

     
    Face au mepris des ploutocrates pour la democratie, il est essentiel que les peuples affirment haut et fort leur mepris pour les ploutocrates
  •  votes : 6 
    Par webrunner (xxx.xxx.xxx.121) 13 décembre 2011 11:49
    webrunner

    excellent votre article et très explicite pour les non "initiés".

  •  votes : 6 
    Par sisyphe (xxx.xxx.xxx.90) 13 décembre 2011 12:16
    sisyphe

    Constat tout à fait lucide, et juste. 

     
    Jamais, dans l’histoire de l’homme, une dictature ne s’était exercée, comme aujourd’hui, à l’échelle planétaire. 
     
    Dictature des banques, groupes financiers, fonds de pension, grâce à la complicité des médias possédés par ces grands groupes, qui participent activement à l’omerta pour conditionner les peuples. 
     
    De nombreuses sentinelles, éclairées, lucides, ne cessent d’alerter sur cette situation de dépendance et d’asservissement d’un système global entièrement aux mains des usuriers et prédateurs, qui conduit à la catastrophe finale : ChomskyNaomi KleinStiglitzJorionLordonRobertsonChouardJovanovic,ZieglerHalpern, et bien d’autres (Hessel, avec son livre qui rencontre un succès mondial, Viviane Forrester, depuis des années, avec son livre "L’horreur économique")  : mais JAMAIS, absolument JAMAIS, vous ne les verrez ni entendrez sur les grands médias : silence dans les rangs, la parole unique est la seule autorisée à être diffusée...
     
    Ce système a prouvé son inviabilité, son extrême pouvoir de nuisance, sa paupérisation du monde au profit de quelques spéculateurs, et son entière domination sur le politique, ravalé au rang de passe-plat d’un libéralisme totalement hors-la-loi, hors de contrôle, entièrement dérégulé.
     
    Dans ce contexte, il est clair que les démocraties sont un obstacle ; d’où la progressive privatisation du monde, le remplacement des dirigeants ELUS par les peuples, par les hommes de main de la dictature mondiale ; comme ça vient de se passer en Grèce, en Italie, et ailleurs... 
     
    C’est le triomphe des théories de Friedman, de Hayek, qui a toujours déclaré qu’il préférait une dictature avec du libéralisme, qu’une démocratie sans libéralisme. 
     
    TOUS LES HOMMES POLITIQUES AU POUVOIR DANS LES SOCIÉTÉS OCCIDENTALES, sont TOUS des hommes-lige des grandes banques et organismes financiers, chargés d’instaurer les conditions du mode de fonctionnement de cette dictature : à cet égard, on vient d’en avoir l’éclatante démonstration en Europe, où, sous la coupe de la droite mondialiste allemande tant que française, un "accord" vient d’êtreimposé aux différents peuples d’Europe ; accord qui ne fait qu’assurer les intérêts des marchés financiers, au détriment des peuples. 
     
    Des citoyens tentent de se révolter contre cet asservissement de plus en plus meurtrier, un peu partout, en Europe (Grèce, Italie, Grande Bretagne), dans le monde (USA, pays arabes) ; hélas, il est à craindre que leur révolte ne rencontrera que la répression de forces de l’ordre au service des forces d’oppression. Et si ça ne suffit pas, le déclenchement d’une guerre ferait tout à fait l’affaire des grands groupes industriels, marchands d’armes, et autres "reconstructeurs"... 
     
    Les démocraties ne sont plus que des coquilles vides, où les bernard-l’hermite de la dictature des marchés ont eu vite fait de s’installer, pour faire régner l’ordre du plus fort, et soumettre les peuples à la loi des "marchés" tout-puissants.
     
    Nous assistons à la fin d’une civilisation, dont nul, aujourd’hui, ne peut prédire le pire qui lui succédera... Mad Max, Brazil, Soleil vert, 1984, Le meilleur des mondes : ces fictions prophétiques risquent d’être encore en dessous d’une réalité délétère... 
     
    Les moyens de lutter ? 
    Ils sont faibles et aléatoires, mais reposent sur des concepts incontournables : la solidarité, la révolte (passive et active), la JUSTICE. 
     
    Mobilisation, solidarité, révolte ; ce sont nos seuls moyens, et ils ne pourront être opératoires qu’avec le plus grand nombre : nous sommes les 99% : à nous de faire respecter la justice et nos droits. 
     
    Sinon, reste juste à savoir la longueur de la chaîne... 
     
     
  •  votes : -4 
    Par CorsairePR (xxx.xxx.xxx.253) 13 décembre 2011 14:00
    CorsairePR

    C’est sûr que plutôt que ces instances mondiales déficientes, il vaut mieux laisser les nationalismes s’exacerber ce qui a provoqué dans l’histoire deux guerres mondiales et c’est ce même nationalisme (ou plutot son utilisation pour cacher des causes moins avouables) qui vient de nous conduire à attaquer la Lybie...
    Quant à ces instances mondiales, c’est bien de citer Stiglitz, mais il faudrait aussi se souvenir qu’il dit que généralement les pays non alignés ne suivent pas les préconisations de ces instances, on peut donc dire qu’elles ne sont mondiales que parce qu’on nous rabache qu’elles le sont...

  •  vote : 0 
    Par Arnes (xxx.xxx.xxx.184) 13 décembre 2011 14:37
    Arnes
    Dans "the war of the world",Niall Ferguson raconte qu’entre 1904 et 1954, il y a eu plus de morts par faits de guerre directs ou indirects que pendant les 10 siecles précedents !
  •  votes : 0 
    Par PascalR (xxx.xxx.xxx.241) 13 décembre 2011 15:22

    Nous sommes devenus contrôlables car nous sommes devenus accessibles, grâce aux progrès technologiques en matière de communication et de transport.
    Et plus nous sommes accessibles, plus nous avons peur car le système nous met à nu et nous dévoile, nous scrute et nous viole.
    Et plus nous avons peur, plus le troupeau se regroupe formant une masse compacte et malléable, c’est l’effet super organisme mis en place par de nombreuses espèces pour lutter contre les prédateur.
    Les marginaux sont rejetés par la masse contrôlée.
    Le coupable, c’est notre cerveau, infiltré, programmé, manipulé et dompté, avec l’aimable complicité de la puissance médiatique.
    Croire que seule la révolution nous sauvera est une chimère en soi car désirée par une petite minorité, encore que.
    Première étape de démondialisation de l’individu : se couper du monde de l’information en supprimant TV et radios, tout ce qui peut orienter le cerveau sur des voies fabriquées.
    La vraie révolution sera la désocialisation du monde.
    Le cancer du monde, c’est la masse.
    Et vive Nietzsche ...
     

  •  votes : 2 
    Par al.terre.natif (xxx.xxx.xxx.178) 14 décembre 2011 09:30

    "Mais n’allons surtout pas dire que les média sont complices de la mise en place d’une dictature mondiale"

    Bien sûr que non, les médias ne sont pas complices, ils sont assujettis aux grands lobbys industriels / militaires ... ils n’ont aucun intérêt (économique ...) à expliquer ce qui se passe vraiment ...

    •  vote : 1 
      Par debase (xxx.xxx.xxx.199) 15 décembre 2011 11:19

      Tout à fait...

      Les ’mondialistes’ utilisent l’arme absolue, une arme bien plus efficace au bout du compte que la force armée ou la bombe atomique : LE ’VERBE’ qui agit à notre insu, sans violence, par le phénomène de l’intoxication intellectuelle. ’Ils’ s’appuient pour cela sur les (grands)médias qu’ils ont systématiquement ’achetés’ et noyautés.

      Cette action ’médiatique’ constitue une des composantes de ce qu’ils appellent la ’Soft Power’... 

      Cette ’Soft Power’ se camoufle sous l’apparence de la ’bien-pensance’ ou d’actions ’charitable’ (la ’libération’ de la Lybie, la promotion de nos ’pépites’ de banlieues, etc...) s’exerce en France notamment au travers de radio-France et France-télévision, c’est à dire, scandaleusement, aux frais du contribuable...

      Pour arriver à leur fin de domination, ’ils’ s’appliquent à détruire les identités, à faire oublier l’histoire, à encourager le métissage, à favoriser l’abrutissement des masses (par la promotion du foot par ex. !!!).

      Actuellement ’ils’ sont aux abois car une prise de conscience et une réaction de plus en plus forte se fait jour., en France comme dans toute l’Europe. Chez nous on constate, comme par hasard, que de plus en plus d’émissions du service public (à nos frais) sont à 100% consacrées à la lutte contre le FN et plus généralement contre tous les partis tenants du souverainisme.

      Mais, comme tous les peuples du monde, les Français, au fond d’eux-mêmes, rejettent le mondialisme. L’effet est juste inverse de celui voulu : on en est au stade où plus certains activistes notoires hautement médiatisés se montrent à la télé (Attali, Bruel, ... la liste est longue) et plus la réaction s’affirme...

      Sale temps à venir pour les ’mondialistes’ !

  •  votes : 2 
    Par lloreen (xxx.xxx.xxx.30) 15 décembre 2011 10:22
  •  vote : 1 
    Par lloreen (xxx.xxx.xxx.30) 15 décembre 2011 10:22
  •  votes : 2 
    Par lloreen (xxx.xxx.xxx.30) 15 décembre 2011 10:23

    Cette information ne sera pas relayée sur TF1.

  •  vote : 1 
    Par lloreen (xxx.xxx.xxx.12) 18 décembre 2011 00:03

    La suite ici.Notez la révélation concernant le 11 septembre 2001....
    http://eso-news.blogspot.com/

  •  vote : -1 
    Par bert (xxx.xxx.xxx.2) 18 décembre 2011 20:21
    bert

    ? ?????

    1+1=2
    téléphone&internet&télé&satellites
    pouêt pouêt pouêt 
    télécommunications et transports modernes rendent la gouvernance mondiale possible


Date de création : 21/09/2012 @ 17:35
Dernière modification : 21/09/2012 @ 17:35
Catégorie : Articles


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Menu
Recherche



Complexe Pétrolier
Complexe et Médias
Valets des Complexes
Allopas
  • Livre Monsieur Lacasa

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 1 membre


Connectés :

( personne )
Editions AMAZONE
   
^ Haut ^